jeudi 14 août 2008

La musique sous Linux - 1ère partie : MPD

La musique sous Linux - 1ère partie : MPD

Je suis un grand amateur de musique en tout genre, et j'aime avoir à disposition une plate-forme qui me permet d'écouter de la musique de manière simple et souple.

J'ai découvert, il y a peu de temps, l'existence du système MPD, pour Music Player Daemon.

En gros, c'est un serveur qui joue les morceaux dans sa base de données. Les clients indiquent simplement au client quel morceau jouer. MPD est disponible dans les dépôts d'Ubuntu, mais il doit aussi être disponible pour les autres distributions, et de toute façon, on peut toujours compiler le tarball.

Une fois installé, il faut le configurer. Le fichier à éditer est /etc/mpd.conf, vous pouvez l'éditer en tapant :

sudo nano /etc/mpd.conf

Le fichier est assez simple, vous avez surtout besoin de changer les champs suivants :
  • music_directory : Indiquez le répertoire ou il faut chercher les morceaux de musique. MPD suit les liens symboliques, ce qui permet de tout mettre dans une partition dédiée que vous linkez dans votre répertoire Musique (à défaut de pouvoir la monter directement dans Musique)
  • state_file : Indique le fichier qui contient le statut actuel de MPD (quel morceau est en train d'être joué, playlist actuelle). Grâce à ce fichier, MPD continuera automatiquement le morceau joué lors de son arrêt. De cette manière, "killall mpd;mpd" n'arrêtera pas la lecture en cours
  • audio_output : Pour l'instant vous n'êtes pas obligés d'en spécifier une. Si jamais vous voulez le faire, c'est très bien expliqué par les commentaires et il y a des exemples
MPD a besoin, comme la plupart des démons Linux, d'être lancé par root. En effet, MPD va changer d'utilisateur au démarrage pour l'utilisateur spécifié dans le fichier de configuration (par défaut, l'utilisateur MPD, créé à l'installation et spécifié par le champ user), et cette opération nécessite des droits d'administrateurs, sauf si vous le lancez directement à partir d'un shell de l'utilisateur MPD (sudo -s -u mpd).

Pour lancer MPD, il suffit d'executer MPD, qui va se mettre en démon tout seul, sinon la méthode du /etc/init.d/mpd start marche aussi.

Mais quand vous aurez démarré MPD, que faire... Eh oui vous êtes obligé d'utiliser un client pour MPD, qui va vous permettre de le contrôler.


Les clients sont assez nombreux et se ressemblent pour la plupart. Vous pouvez voir la liste du site officiel (liste plus complète sur le wiki)






Personellement, j'utilise GMPC (Gnome Music Player Client, un client pour Gnome), nCMPC (nCurses Music Player Client, un client en ligne de commandes mais avec une interface nCurses évoluée) et MPC (Music Player Client, client très simple en ligne de commande).



Une fois que vous aurez démarré MPD et votre client, vous remarquerez que... vous n'avez pas de morceaux disponibles, malgré que vous avez bien spécifié le répertoire de Musique dans mpd.conf.

C'est tout simple, il faut dire à MPD de recréer la base.
sudo /etc/init.d/mpd stop
killall mpd

sudo mpd --create-db

Et ensuite on redémarre
sudo /etc/init.d/mpd start

Et on s'amuse ;)

Ce mini tutoriel est le début d'un ensemble de 3 tutos, sur le sujet de la musique sous Linux

Pistache

2 commentaires:

dYp a dit…

et bien effectivement y a des dossiers forts intéressants chez toi.

tiens, je trouve pas le bouton pour que les posts se souviennent de mes infos...

Pistache a dit…

Merci beaucoup dyp ^^

 
Pistaaaaaaaaaaaaaaache